Réouverture des discothèques le 9 juillet : "C'est une vraie bonne nouvelle", se réjouit le président de l'Umih-Nuit France

Thierry Fontaine, président de l'Umih-Nuit France, se réjouit sur franceinfo lundi de la réouverture sous condition des discothèques le 9 juillet.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
La discothèque La Suite, à Périgueux. (XAVIER DALMONT / FRANCE-BLEU PÉRIGORD)

"Grâce à ce pass sanitaire, on va pouvoir évoluer dans l'établissement sans masque", explique lundi 21 juin sur franceinfo Thierry Fontaine, président de l'Umih-Nuit France. Les discothèques pourront rouvrir le 9 juillet à condition de mettre en place un "pass sanitaire".  Leur jauge sera alors de 75% à l'intérieur et de 100% en extérieur, sans port du masque obligatoire. "C'est une vraie bonne nouvelle", dit-il.

franceinfo : Le pass sanitaire cela marchera ?

Thierry Fontaine : Je pense que cela marchera. On voit que les jeunes sont en train de se faire vacciner massivement. C'est une bonne nouvelle. Aujourd'hui, ce qui était important pour nous, c'est une date de retour. Certains, bien sûr, vont ouvrir dès le 9 juillet. On estime à 40 % d'établissements qui sont déjà en capacité de le faire. J'espère que d'ici le 9 d'autres le seront. Mais en tout cas, ceux qui veulent ou qui ne peuvent rouvrir qu'en septembre auront le temps et la capacité de se préparer correctement pour un bon retour au bout de 15 mois d'absence.

Pourquoi certains ne rouvriront pas le 9 juillet ?

Certains n'ont pas la ventilation nécessaire puisqu'il faut quand même que l'air soit ventilé. Grâce à ce pass sanitaire, on va pouvoir évoluer dans l'établissement sans masque. Ce qui est une vraie bonne nouvelle. Et avec une jauge en intérieur à 75% et une jauge extérieure à 100%. C'est vraiment une bonne nouvelle. Cela permet aussi de sauver nombre de saisonniers qui n'ont pas travaillé depuis septembre 2019. Sans cette ouverture, ils auraient attendu mai 2022 pour reprendre le travail. On travaille avec des sociétés qui pourront faire des tests antigéniques sur place aux clients qui n'auraient pas de test PCR, de pass sanitaire valide.

Il va falloir se faire tester tout le temps si on veut aller en discothèque ?

Non, puisque le test sera valable 48 heures. Si on se fait tester le vendredi, cela permet de passer le week-end tranquille en discothèque. Les gens ne vont pas non plus tous les soirs en discothèque. Vous aurez un test antigénique avec un résultat en 15 minutes faisable sur place. C'est génial parce que la personne qui n'a pas prévu, en effet, arrive avec ses trois ou quatre copains qui eux sont vaccinés ou ont déjà le test PCR ou ont eu la Covid dans les six derniers mois, la personne ne restera pas dehors. Elle pourra dire, je me fais tester sur place et je rentre avec mes copains.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Déconfinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.