Les discothèques frustrées de rester fermées alors que les bars rouvrent

Les gérants de discothèques ne comprennent pas : leurs établissements restent fermés alors que les bars proposent des soirées où l’on peut danser. Ils dénoncent un manque de cohérence.

FRANCEINFO

C’est deux poids deux mesures à leurs yeux. Les discothèques restent encore fermées, dimanche 12 juillet, en France. Une décision que les patrons ne comprennent pas. "Les bars, les pubs, les paillotes sont ouverts et font le travail des discothèques donc aujourd’hui, ma question est : pourquoi ne pouvons pas ouvrir avec des gestes et des mesures sanitaires adaptés à notre corporation ?", s’interroge Marc Valente, patron du complexe L’entrepôt.

Des bars aux allures de discothèques

Tout est en réalité une question de catégorie. Certains établissements sont référencés à la fois comme discothèque et comme bar/restaurant. C’est le cas à La Grande-Motte (Hérault), où ce bar a ouvert le toit et une partie de sa piste de danse. Les clients y sont accueillis avec du gel hydroalcoolique à l’entrée et ils ne peuvent enlever leurs masques qu’une fois à leur table, qu’ils n’ont pas le droit de quitter. Une manière de continuer à faire la fête sans prendre de risques au niveau sanitaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Discothèque fermée
Discothèque fermée (FRANCEINFO)