Israël : un déconfinement progressif s’entame

Après un confinement très strict pour lutter contre le coronavirus, Israël allège certaines mesures restrictives.

France 2

Cela fait maintenant 24 heures qu’Israël a entamé la première phase de son déconfinement. Un déconfinement pas tout à fait spectaculaire pour le moment : la principale mesure levée concerne l’interdiction de se déplacer d’une ville à l’autre du pays. Pour le reste, la plupart des commerces et des écoles restent fermés, tout comme les hôtels, les bars et les restaurants. Les autorités israéliennes se veulent extrêmement prudentes : pas question de répéter les erreurs commises à la fin de la première vague en mai dernier. A l’époque, le déconfinement avait été tellement hâtif que le pays a été aussitôt rattrapé par la pandémie.

Les juifs ultraorthodoxes principales victimes

Résultat, plus de deux mille décès enregistrés ces derniers mois. Et l’un des taux de contamination les plus élevés au monde. Voilà pourquoi le déconfinement cette fois sera beaucoup plus lent. Il pourrait même prendre de longs mois, a prévenu le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, qui a d’ailleurs multiplié les appels aux juifs ultraorthodoxes, les principales victimes de ce virus, pas toujours à l’écoute de ces consignes sanitaires. C’est l’attitude de cette communauté qui déterminera si le pays risque une nouvelle rechute, explique Maxime Perez, journaliste de France Télévisions au Proche-Orient.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des passagers portant des masques à l\'aéroport Ben Gourion de Tel Aviv le 24 septembre 2020
Des passagers portant des masques à l'aéroport Ben Gourion de Tel Aviv le 24 septembre 2020 (AHMAD GHARABLI / AFP)