Covid-19 : les Alpes-Maritimes tombent le masque

Publié Mis à jour
Covid-19 : les Alpes-Maritimes tombent le masque
FRANCE 2
Article rédigé par
A.Richier, R.Chapelard, H.Ayroulet - France 2
France Télévisions

L'été pourrait marquer la fin du port du masque en extérieur. C'est ce qu'a déclaré, mardi 4 mai, le ministre de la Santé, Olivier Véran. En attendant, certains départements comme les Alpes-Maritimes ont décidé de s'en passer sur les plages ou dans les parcs et les jardins.

Bronzer sans être masqué : sur la Côte d'Azur, c'est désormais autorisé. "On a un petit peu plus de liberté, on se sent comme avant finalement", se réjouit une femme venue profiter du soleil sur la plage. "Ça évite de bronzer à moitié, d'avoir le bas blanc et le haut bronzé", plaisante un autre. Si la préfecture a assoupli les règles, c'est parce que dans les Alpes-Maritimes, le Covid-19 recule à grands pas. Près d'un tiers de la population du département a reçu une dose de vaccin. De quoi être un peu plus serein. 

"C'est encore nécessaire"

Plus de masques obligatoires non plus dans les parcs et les jardins. Peu d'habitants critiquent cette mesure, mais la plupart des personnes croisées mardi 4 mai n'ont pas forcément envie que cela aille plus loin. "L'été arrive, avec le masque ça va être un peu difficile, mais je pense que c'est encore nécessaire. Ce n'est pas encore fini", assure une promeneuse. "Personnellement, je resterais assez vigilante et je continuerais à le porter dans certains espaces où on sera amené à se croiser", ajoute une autre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Déconfinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.