Covid-19 : le protocole sanitaire remis en question dans les collèges et lycées

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
des lycees sous tension
Article rédigé par
France Télévisions

Le ton monte dans les lycées et collèges. En ligne de mire, le protocole sanitaire renforcé. De nouvelles consignes jugées insuffisantes.

Rien ne va plus dans les collèges et lycées depuis la rentrée. La mise en application du nouveau protocole sanitaire provoque des tensions. Grève, suspension des cours... les actions se multiplient un peu partout en France. Professeurs et élèves dénoncent le manque de moyens pour lutter contre la diffusion du Covid.  

Même conditions qu'en septembre

Dans la plupart des établissements, rien n'a changé depuis le mois de septembre. Les élèves continuent de se croiser dans les couloirs ou de s'entasser dans les réfectoires. "Lundi, la cantine était surbondée avec une file d’attente où la distanciation sociale est impossible. On a donc des élèves entassés les uns sur les autres", affirme Souria Meziani, enseignante. 

Certains professeurs se sentant en danger ont déjà fait jouer leur droit de retrait. Le Snes-FSU, syndicat majoritaire chez les enseignants du secondaire, réclame le passage à des demi-groupes d'élèves. Il appelle à une "grève sanitaire" le 10 novembre.

36 élèves collés-serrés dans une classe 

Cantine saturées, locaux étroits, classes denses... Dans ces conditions, les élèves avouent également avoir du mal à respecter le protocole sanitaire. 

Nous sommes l’un a côté de l’autre en classe, il n’y a pas assez de salles pour pouvoir diviser les classes, il n'y a pas un mètre entre nous (...), le masque on l’enlève souvent

Younès

Lycéen à Montpellier

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.