Consommation : après le déconfinement, la fièvre acheteuse continue

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Consommation : après le déconfinement, la fièvre acheteuse continue
FRANCE 2
Article rédigé par
G.De Florival, O.Martin, P.Moisson, E.Denis, L.Pekez, P.Fivet, F.Decominck, B.Bervas, A. Bensaid - France 2
France Télévisions

On pouvait craindre que les bons chiffres enregistrés en mai à la réouverture soient éphémères, mais cela dure : les ventes réglées par carte bancaire sont toujours en hausse de 18 % en juin par rapport à 2019. Pour les achats en ligne, c'est 24 %. Les Français consomment et cela fait du bien à l'économie.

La carte bleue chauffe dans les magasins. Plus 18 % d'achats réglés par carte bancaire par rapport à la même période en 2019. Les produits électroniques dominent : plus 45 % de dépenses. Les clients ont aussi tendance à investir sur des modèles haut de gamme. Côté vêtements, une hausse de 30 % est constatée par rapport à 2019.

La fête est bientôt finie ?

"Le moral revient très vite, bien plus vite qu'après la crise des gilets jaunes", analyse la journaliste Alexandra Bensaid. "Les économistes de l'OFCE l'ont même calculé, si ceux qui ont pu épargner, on parle de 160 milliards à la fin de l'année, s'ils dépensent 20 %, (...) ça veut dire deux points de croissance en plus en 2022, et 200 000 emplois créés ou préservés." L'activité locale devrait, elle aussi, en profiter. Et la bamboche va-t-elle durer ? Il y a trois risques : le variant Delta, la fin du "quoi qu'il en coûte", et l'annonce d'une réforme qui refroidirait.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Déconfinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.