Bouches-du-Rhône : un parc d'attractions prépare sa réouverture

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Bouches-du-Rhône : un parc d'attractions prépare sa réouverture
FRANCE 3
Article rédigé par
France 3 Provence-Alpes, J. Hessas, M-A. Pelleran, E. Guez - France 3
France Télévisions

Les parcs d'attractions vont à nouveau pouvoir accueillir des clients dès le 12 juin, malgré une interdiction d'accéder aux manèges. Certains professionnels ont ainsi décidé de repousser leur réouverture.

Alors que les parcs d'attractions pourront à nouveau accueillir des clients dès le 12 juin, malgré une interdiction d'accéder aux manèges, Ok Corral, situé à Cuges-les-Pins (Bouches-du-Rhône), a fait le pari d'ouvrir un peu plus tard, à la mi-juin, lorsque toutes les attractions seront autorisées. D'autant plus qu'un nouveau manège a été installé, dont le coût s'élève à 1 million d'euros. Deux autres seront bientôt prêts. Le parc a profité de la crise pour rénover et construire de nouvelles attractions. L'épidémie de Covid-19 a obligé les propriétaires à s'adapter, notamment avec des manèges dotés d'assises individuelles. 

L'idée d'un pass sanitaire pose question

Le parc a engagé, en tout, presque 4 millions d'euros pour respecter les mesures sanitaires, et tout a été prévu pour l'ouverture en juin. Pour faire fonctionner toutes les attractions, 35 salariés titulaires à l'année et 200 saisonniers d'avril à octobre travaillent à Ok Corral. Une jauge à 100 000 personnes ne change pas leur équipe ; tous doivent être là. L'idée d'un pass sanitaire pose de nombreuses questions. "Il est exigé pour les visiteurs, mais pour nos employés, on a un certain secret médical, donc on n'est pas autorisé, en tant qu'employeur, à savoir si la personne a été vaccinée, non vaccinée, s'il a eu le Covid", explique Henk Bembom, responsable communication d'Ok Corral. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Déconfinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.