AVANT/APRES. Coronavirus : de Pampelune à Rangoun, ces événements culturels bouleversés par la pandémie

Festivals, compétitions sportives, manifestations culturelles... Le Covid-19 a profondément modifié le calendrier et l'organisation des grands événements de l'année 2020.

Tournoi de Roland-Garros reporté, pèlerinage à la Mecque en respectant la distanciation physique, festival de Cannes annulé… Face au Covid-19, de nombreux événements sportifs et culturels ont dû être repensés à travers le monde.

Cela risque de durer. Les Jeux olympiques de Tokyo, reportés à 2021, pourraient ainsi se tenir devant un "nombre limité de spectateurs", a prévenu le directeur général du comité d'organisation, Toshiro Muto, à la BBC, mercredi 29 juillet. "Nous devons construire un environnement où le public se sent en sécurité. Les athlètes, comme la famille du CIO, pourraient être soumis à des tests avant et après leur arrivée au Japon", a-t-il développé. L'entrée sur le territoire japonais est aujourd'hui interdite aux visiteurs de plus de 100 pays.

17
En haut, les pèlerins musulmans à la Mecque, en Arabie saoudite, en respectant la distanciation physique, le 29 juillet 2020. En bas, le même pèlerinage, le 13 août 2019. AFP
27
Les arènes d'Arles (Bouches-du-Rhône) vides, le 12 avril 2020 (en haut). En bas, des spectateurs attendent le début de la Féria d'Arles, le 26 mars 2016. ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
37
La rue Estafeta, à Pampelune (Espagne), lors des Fêtes de San Fermin, le 14 juillet 2019 (à droite). A gauche, la même rue, le 7 juillet 2020. ANDER GILLENEA / AFP
47
En haut, le tournoi de tennis de Roland Garros, le 9 juin 2019. En bas, le même endroit vu le 27 mai 2020, alors que le tournoi a été repoussé en septembre.

CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / FRANCK FIFE / AFP
57
Le tapis rouge est déroulé au palais des Festivals de Cannes (Alpes-Maritimes), le 14 mai 2019 (en haut). En bas, le même endroit, le 16 mars 2020, alors que la célébration a été annulée. CHRISTOPHE SIMON / FREDERIC DIDES / HANS LUCAS / AFP
67
La place Rouge de Moscou le 1er mai 2019 (en haut), et la même place un an plus tard durant un confinement partiel (en bas). YURI KADOBNOV / AFP
77
Des personnes se rassemblent, à la veille de la Fête de l'eau dans un parc face à la mairie de Rangoun (Birmanie), le 12 avril 2019. Le même parc, vide, le 12 avril 2020. YE AUNG THU / AFP