Déconfinement : vers un monde sans contact

Contre le coronavirus, des petits gestes sont apparus, comme ouvrir une porte avec son coude ou payer sans contact. Des ingénieurs réfléchissent déjà au monde d'après.

France 2

Il y a certains gestes sur lesquels on a déjà tiré un trait, sans forcément s'en rendre compte. A la caisse des magasins, le paiement sans contact se généralise alors qu'au moment de faire le code de son immeuble, c'est soit avec une phalange, soit avec le bout d'une clef. Le monde du déconfinement, qui s'ouvre lundi 11 mai, promet d'être un monde où chacun évitera le plus possible les contacts, synonymes de contamination potentielle au coronavirus.

Un crochet multifonction

Des ingénieurs réfléchissent à ces petites astuces pour rendre tout cela possible. Armé de son imprimante 3D, Yannick Silva a ainsi inventé le crochet Yannok. "C'est un objet avec contact très réduit", explique-t-il. Son crochet, long de quelques centimètres peut être utilisé autant pour appuyer sur des boutons que pour pousser une poignée. Vendu 8€ l'unité, son crochet s'est déjà écoulé à 40 000 exemplaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une personne exposant le système de paiement sans contact Samsung Pay au Mobile World Congress (MWC) de Barcelone, en février 2017.
Une personne exposant le système de paiement sans contact Samsung Pay au Mobile World Congress (MWC) de Barcelone, en février 2017. (LLUIS GENE / AFP)