Déconfinement : plus de 80 % des écoliers et près de 75 % des collégiens sont revenus en classe

Les taux varient d'une académie à une autre et au sein même d'une académie avec un retour plus important des élèves en ville. Les contraintes sanitaires posent plus de problèmes en zone rurale.

Une classe de collège de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), lundi 22 juin 2020.
Une classe de collège de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), lundi 22 juin 2020. (THOMAS SAMSON / AFP)

Plus de 80 % des écoliers et près de 75 % des collégiens ont retrouvé le chemin de l’école depuis le lundi 22 juin, troisième phase du déconfinement, annonce, mercredi 24 juin, le ministère de l’Education nationale. Le taux moyen de reprise de l’école est de 85 % en zone urbaine. Certains territoires ruraux sont encore confrontés à des difficultés liées au protocole sanitaire maintenu dans les transports scolaires, précise le ministère.

70% des écoliers à Créteil, 83 % à Paris

Ces estimations recouvrent des taux qui peuvent varier selon les académies et au sein même d'une académie. À titre d’exemples, dans l’académie de Paris, 83 % des écoliers et plus de 80 % des collégiens sont présents. Tandis que dans celle de Créteil, plus de 70 % des élèves de primaire, maternelle et collèges sont de retour en classe.

L'académie de Bordeaux, enregistre un taux de présence qui dépasse les 85% pour les écoliers et les 70% pour les collégiens. Avec, dans les Pyrénées-Atlantiques, 90% des écoliers et 85% des collégiens présents.

Plus de collégiens en classe que l'année dernière

Dans l’académie de Lille, plus de 75% des écoliers et plus de 80 % des collégiens vont en cours. Celle d'Amiens a constaté que plus de 8 écoliers et collégiens sur 10 sont présents dans les établissements département de l’Oise.

Dans le Grand-Est, l’académie de Nancy-Metz, comptabilise entre 80 et 90 % d'élèves présents. Le ministère de l’Education nationale précise par ailleurs que davantage de collégiens sont présents en classe, en cette fin de mois de juin, que les années précédentes à la même époque.