Déconfinement le 11 mai : "Les certitudes sont très difficiles", affirme Gérald Darmanin

Invité du "8h30 franceinfo", le ministre de l'Action et des Comptes publics a réagi à l'annonce d'Emmanuel Macron, lundi soir, d'un prolongement du confinement jusqu'au 11 mai.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Gérald Darmanin, sur franceinfo jeudi 6 juin. (FRANCEINFO)

Le président de la République, dans son allocution du lundi 13 avril, a annoncé un déconfinement possible à partir du 11 mai. La France sera-t-elle prête ? Le ministre de l'intérieur, Christophe Castaner parle lui, mardi 14 avril sur France Inter, d'un "objectif seulement". Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes Publics, confirme sur franceinfo que "les certitudes sont très difficiles".

>> Les dernières informations sur la pandémie de coronavirus dans notre direct

"Je pense qu'il ne faut pas avoir d'idéologie lorsqu'il s'agit de la santé des Français, le président de la République a mille fois raison de donner un objectif", insiste le ministre de l'Action et des Comptes Publics. "C'est une bonne chose, ajoute Gérald Darmanin, pour les gens qui gardent leurs enfants chez eux, évidemment, pour ceux qui veulent reprendre le travail, pour les élus locaux qui doivent organiser la vie locale, pour les entrepreneurs qui se demandent comment ils vont reprendre leur activité".

"Et en même temps, poursuit le ministre, il faut avoir l'honnêteté de dire, comme nos voisins européens, que nous n'avons pas de certitude absolue". Pour le ministre de l'Action et des Comptes publics, "ce confinement, on n'est pas totalement sûr qu'il soit fini le 11 mai. Le président de la République l'a dit, il y a beaucoup de si".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.