Déconfinement : des agglomérations ont déjà lancé la production de masques pour leurs habitants

Remédier à la pénurie de masques et permettre à chaque Français en lien avec les maires des villes de s'en procurer un pour sortir de chez eux après le 11 mai. C'est l'objectif de certaines agglomérations, qui n'ont pas attendu le discours d'Emmanuel Macron du 13 avril.

France 3

Fournir un masque à chaque habitant : c'est l'ambition de l'agglomération d'Amiens (Somme). Les maires de 39 communes se sont mis d'accord pour doter chaque habitant d'un masque en tissu lavable. Pour répondre à la demande, une dizaine d'entreprises locales se sont déjà mises au travail. Par exemple, une société des Hauts-de-France se dit prête à en fabriquer 70 000 à moins de trois euros hors taxe.

200 000 masques pour Dunkerque

À Dunkerque (Nord), une semaine après l'appel du maire à produire 200 000 masques pour toute l'agglomération, des entrepreneurs ont répondu présents. 500 bénévoles commencent à fabriquer des masques grâce à des kits qui leur sont distribués. À Dunkerque, la distribution des masques commencera à la fin de la semaine. À Amiens, elle interviendra dès le déconfinement. Les masques seront disponibles dans les mairies de secteur ou seront livrés dans les quartiers.

Le JT
Les autres sujets du JT
Unefemme ajuste un masque sur sa tenue de protection, à Paris.
Unefemme ajuste un masque sur sa tenue de protection, à Paris. (BERTRAND GUAY / AFP)