Crise économique : les présidents du Sénat, de l'Assemblée nationale et du CESE remettront, jeudi 2 juillet, leurs propositions à Emmanuel Macron

Cette réunion mettra un point final aux consultations engagées par le président de la République avant le remaniement du gouvernement.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand et le président du Sénat, Gérard Larcher. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Gérard Larcher, le président du Sénat, Richard Ferrand, le président de l'Assemblée nationale et Patrick Bernasconi, le président du Cese (Conseil économique, social et environnemental) remettront, jeudi 2 juillet à 17 heures, à Emmanuel Macron leurs propositions concernant le redressement du pays après la crise sanitaire, a appris franceinfo, mercredi 1er juillet, auprès d'une source proche de l'exécutif.

Selon cette même source, cette remise de propositions mettra un point final aux consultations d'Emmanuel Macron avant le remaniement du gouvernement. Mardi 30 juin, franceinfo révélait que le prochain Conseil des ministres, prévu vendredi 3 juillet, serait le dernier avec l'équipe actuelle. Le remaniement aura lieu avant mercredi 8 juillet.

Une ligne politique pour le reste du quinquennat

Depuis le début de la semaine, le président de la République Emmanuel Macron a engagé une série de consultations afin de constituer sa nouvelle équipe. Le chef de l'Etat réfléchit à la ligne politique qu'il souhaite mener durant la dernière partie de son quinquennat, après la crise sanitaire et pour répondre à la crise économique qui commence à toucher la France. 

La semaine dernière, Emmanuel Macron a rencontré les deux anciens présidents de la République, Nicolas Sarkozy et François Hollande. Il s'est également entretenu avec les représentants des maires, dont François Baroin (LR), notamment pour discuter du lancement d'un nouvel acte de la décentralisation, avec davantage de responsabilités confiées aux collectivités locales. Jeudi dernier, il s'est également entretenu avec le président du Conseil constitutionnel, Laurent Fabius. Lors de sa dernière allocution aux Français, le 14 juin, Emmanuel Macron avait annoncé qu'il s'adresserait une nouvelle fois avant le 14 juillet, pour présenter ses décisions sur l'après-crise du coronavirus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.