Covid-19 : voyons-nous le bout de la quatrième vague ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Covid-19 : voyons-nous le bout de la quatrième vague ?
France 2
Article rédigé par
C.Rougerie, F.Bohn, C.Berbett-Justice, D.Mascret - France 2
France Télévisions

L'épidémie de Covid-19 est-elle en train de régresser ? Les contaminations sont de moins en moins nombreuses, une tendance observée depuis deux semaines. Alors, que peut-on en déduire ?

De longues files d'attente pour se faire dépister, et des robots qui fonctionnent non-stop pour analyser les prélèvements : c'était à la mi-août, au plus fort de la quatrième vague de contaminations au Covid-19. Lundi 30 août, la situation a changé. Le planning du docteur Arthur Clément, gérant du laboratoire éponyme, est moins chargé. Parmi les clients, quasiment plus de patients symptomatiques. Le pic de l'épidémie est passé selon le médecin. À l'échelle du pays, le taux d'incidence est passé de 274 à 192 cas pour 100 000 habitants, en deux semaines. 

Moins de décès dans les hôpitaux

Les hôpitaux ont déploré moins de décès durant l'été. "Des chercheurs de l'Université de Montpellier (Hérault) ont calculé qu'on avait évité 39 000 hospitalisations en réanimation, et si on va jusqu'à la fin de l'année, ce sont 67 000 personnes qui n'iront pas en réanimation grâce à la vaccination", indique à ce sujet le médecin et journaliste Damien Mascret. Les tendances, similaires dans d'autres pays, démontrent toutes l'existence de seuils : avant 30% de vaccinés, il n'y a pas d'impact sur la létalité. Toutefois, l'inverse se constate à partir d'un vacciné sur deux. 

Parmi nos sources 

Etude (preprint) 

Liste non exhaustive

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.