Covid-19 : une dizaine de départements dans le viseur du gouvernement

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : une dizaine de départements dans le viseur du gouvernement
France 2
Article rédigé par
M.Subra-Gomez, J.Lonchampt, A.Belderrain, N.Sadok - France 2
France Télévisions

Le gouvernement pourrait annoncer jeudi 25 février de nouvelles mesures sanitaires. Elles concerneraient une dizaine de départements dans lesquels les chiffres de l’épidémie de Covid-19 sont inquiétants, comme en Moselle ou à Paris. 

Des Alpes-Maritimes à Mayotte, en passant par Paris ou la Moselle, une dizaine de départements inquiètent l'exécutif, mercredi 24 février. Dans ces territoires, les chiffres ne sont pas bons : la situation se dégrade, et est même “très préoccupante”, selon le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. Le nombre de cas positifs est en effet en augmentation. 

Des confinements locaux ?

En Seine-Saint-Denis, cela se traduit à l’hôpital de Stains, où une dizaine de lits Covid ont dû être ouverts. “On a ouvert cette unité un peu rapidement, mais on l’avait déjà fait lors de la deuxième vague, et là on est complet”, explique Catherine Rogée, cadre de santé à la clinique. Le service de réanimation affiche également complet, et les équipes ont constaté plusieurs cas de variants britanniques. Si l’ARS le demande, d’autres lits, jusqu’à 90, pourraient être ouverts.

Le Premier ministre, Jean Castex, pourrait annoncer jeudi 25 février des mesures de restriction, comme des confinements locaux ou des couvre-feux avancés, dans ces départements.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.