Covid-19 : un petit hôpital tahitien face à la vague épidémique

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : un petit hôpital tahitien face à la vague
Article rédigé par
J. Lonchampt - France 3
France Télévisions

En Polynésie française, à Tahiti, un petit hôpital a dû affronter avec ses moyens une crise majeure à cause du variant Delta. 

Les pompiers viennent d’arriver aux urgences. Ils portent sur leur brancard un homme de 67 ans positif au Covid-19, dont l’état de santé s’est soudainement dégradé. Depuis un mois, le petit hôpital situé au sud de l’île de Tahiti, en Polynésie française, est confronté au pire : une hausse des cas de Covid-19 sans précédent. Mais il doit faire face, avec des moyens humains et matériel très limités. 

“On fait avec les moyens que l’on a” 

On est le seul hôpital du sud de l’île. Donc, effectivement, on a peu de moyens et on fait avec les moyens que l’on a”, se résigne Rachel Lam Lam Cheung, médecin urgentiste à l’hôpital de Taravao. Les patients sont trop nombreux pour la capacité d'accueil prévue. Alors parfois, si l’état de santé du malade le permet, les médecins font des économies. Par exemple, pour éviter de puiser dans les réserves en oxygène, bien trop précieuses. “On n’est pas en mesure de garder les patients sous 15 litres en permanence”, précise la docteure. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.