Tahiti : comment convaincre une population encore sceptique face à la vaccination

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Tahiti : convaincre et vacciner un territoire encore sceptique
France 2
Article rédigé par
J.Lonchampt, Y.Moine, J-M.Perroux - France 2
France Télévisions

En Polynésie française, à Tahiti, l'épidémie de coronavirus inquiète. La faute, notamment, à la méfiance de la population face au vaccin. 

Au nord de Tahiti, une camionnette blanche sillonne les rues en direction de la capitale, jusqu'aux habitations les plus reculées. Deux médecins sont à son bord, pour aller à la rencontre de ceux qui, parfois, sont incapables de se déplacer et donc, de se faire vacciner contre le Covid-19. Un homme de 65 ans en fauteuil roulant en est le parfait exemple. Le centre de vaccination le plus proche de chez lui est à plus de 25 minutes en voiture. Depuis janvier, cette équipe mobile a réussi à immuniser plus de 500 habitants. Mais il a fallu se faire accepter jour après jour. Le retraité s'est décidé il y a quelques semaines, afin d'éviter d'être pris en charge dans les hôpitaux saturés.

Affluence en hausse dans les centres de vaccination

Parfois, les soignants sont confrontés à la méfiance persistante. "Je ne me sens pas prêt, je veux voir ce qu'il se passe d'abord. Après, dès que je me sentirais rassurée, j'irais me faire vacciner", souffle une femme. Longtemps, la Polynésie et ses autorités n'ont pas réussi à convaincre la population. Mais la récente flambée de contamination a aidé. Plusieurs vaccinodromes ont vu le jour. Depuis un mois, les infirmiers ont vu l'affluence des centres multipliés par trois.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.