Covid-19 : rupture de stock des masques de protection

Du jamais vu : l'Etat français va réquisitionner la production et tous les stocks de masques de production. Une mesure drastique pour faire face à la crise sanitaire du Covid-19 et la demande croissante de Français en matériel de protection.

FRANCE 2

La décision sanitaire a été signée sous forme de décret par Emmanuel Macron le mardi 3 mars. Ce sont les personnes malades et le personnel soignant traitant le Covid-19 qui vont profiter des masques de protection réquisitionnés par le gouvernement français. 10 000 masques ont déjà été livrés en pharmacies et hôpitaux. 10 millions de masques sont en cours de livraison dans toute la France, avec dix boîtes de masques pour chaque pharmacie.

Une divergence des acteurs de santé sur le type de masques nécessaires

Ce sont des masques dits "à trois plis" qui sont délivrés, contrairement aux masques filtrants de type FFP2 que le docteur Luc Duquesnel, président du syndicat "Les généralistes-CSMF", préconise. "Il n'y en a pas en stock pour les professionnels de santé libéraux", rappelle-t-il. Olivier Véran, le ministre des Solidarités et de la Santé, s'aligne sur ce constat : "En 2011, il a été déterminé que la France n'avait pas à faire des stocks d'État des fameux masques FFP2."

Le JT
Les autres sujets du JT
Face à la menace du Covid-19, le gouvernement cherche à renforcer ses stocks de masques. Il passe d\'énormes commandes notamment pour des protections de type FFP2.
Face à la menace du Covid-19, le gouvernement cherche à renforcer ses stocks de masques. Il passe d'énormes commandes notamment pour des protections de type FFP2. (FRANCE 2)