Covid-19 : première évacuation sanitaire de la quatrième vague à l'hôpital de Bastia

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : la tension monte en Corse
France 2
Article rédigé par
J.Lonchampt, K.Le Bouquin, L.Kinkelmeyer - France 2
France Télévisions

La tension monte encore d'un cran dans les hôpitaux corses, qui ont déjà activé le plan blanc. Des transferts de patients sont à l'ordre du jour, jeudi 5 août.

L'hélicoptère de l'armée a été appelé en urgence au centre hospitalier de Bastia (Haute-Corse), jeudi 5 août, pour transférer un patient atteint du Covid-19 à Marseille (Bouches-du-Rhône). C'est la première évacuation sanitaire de cette quatrième vague en Corse, où la tension sanitaire ne cesse d'empirer. Le principal hôpital du nord de l'île subit de plein fouet le retour du virus, avec 37 patients pour 39 lits disponibles, soit huit fois plus que deux semaines plus tôt.

Peu d'espoirs pour la suite de l'été

Les malades sont de plus en plus jeunes, avec seulement une trentaine d'années parfois. "Quand ce sont des personnes âgées, il y a souvent des pathologies qui vont avec. Alors que là, on a presque le même âge", constate Salomé Vassalle, aide-soignante. Dans le service d'hospitalisation entièrement dédié au Covid-19, les arrivées sont redevenues quotidiennes. À chaque nouvelle prise en charge, c'est le même constat : 95% des admis sont des résidents non-vaccinés. La circulation du virus sur l'île laisse peu d'espoirs aux soignants pour la suite de l'été.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.