Covid-19 : où en sont les primes promises ?

Le journaliste Martin Baumer revient mercredi 10 juin dans le 23h de franceinfo sur les promesses du gouvernement faites aux professionnels qui ont oeuvré pendant le confinement.

franceinfo

Emmanuel Macron a souligné l’importance de tous ces métiers de l’ombre qui ont continué à oeuvre pendant le confinement et la crise sanitaire du Covid-19. Deux décrets permettent le versement d’une prime pour leur engagement durant cette crise : les soignants, les caissières, les livreurs, les enseignants, les éboueurs… "Concernant les professions rémunérées par l’Etat, notamment les enseignants, il devrait être 60 000 salariés de l’Education nationale à toucher cette prime comprise dans une fourchette de 330 euros à 1000 euros en fonction des joueurs de présence", explique le journaliste Martin Baumer sur le plateau du 23 Heures de franceinfo.

Le cas particulier des éboueurs

Et le journaliste d’ajouter : "Quand on arrive aux éboueurs, cela se complique car ce sont des fonctionnaires territoriaux. On prend l’exemple de la mairie de Paris. Elle a choisi de verser 35 euros par jour, cela fait 700 euros par mois. Mais certaines villes n’auront pas les moyens de verser cette prime. Et surtout, certains de ces agents sont employés par des sociétés privées qui n’ont aucune obligation de verser cette prime. D’importantes disparités apparaissent dans le secteur du privé comme dans la grande distribution".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre Edouard Philippe à l\'Elysée, à Paris, le 3 juin 2020. 
Le Premier ministre Edouard Philippe à l'Elysée, à Paris, le 3 juin 2020.  (MAXPPP)