Covid-19 : "On s'attend à un pic de tests aujourd'hui et demain matin", prévoit le président de l'Union syndicale des pharmaciens d'officine

Déjà un million de personnes sont venues en pharmacie depuis quatre semaines, indique Gilles Bonnefond, depuis que les officines proposent des tests antigéniques.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le résultat d'un test antigénique réalisé en pharmacie à Vitré (Ille-et-Vilaine). (MAXIME GLORIEUX / RADIOFRANCE)

"On s'attend à un pic de tests aujourd'hui et demain matin", a déclaré mercredi 23 décembre sur franceinfo Gilles Bonnefond, le président de l'Union Syndicale des Pharmaciens d'Officine, alors que de nombreux Français vont aller se faire tester au Covid-19 avant les fêtes de Noël.

"Les pharmaciens vont proposer sur rendez-vous la possibilité de se faire dépister juste avant les fêtes. Pour ceux qui arrivent la veille du réveillon, ils pourront encore se faire dépister jeudi matin, et peut-être un petit peu jeudi après-midi", a expliqué Gilles Bonnefond. "On va faire le maximum", a-t-il promis, ajoutant que "ceux qui présentent des symptômes sont prioritaires" pour "casser la chaîne de contamination".

Un million de tests en pharmacie en un mois



Pour éviter d'engorger les pharmacies, il est également possible de se faire dépister chez des infirmiers, chez des kinés, chez des dentistes, chez des sages-femmes mais aussi évidemment dans des laboratoires.

Déjà un million de personnes se sont rendues en pharmacie depuis quatre semaines, a indiqué Gilles Bonnefond, depuis que les officines proposent des tests antigéniques. Selon le pharmacien, "ces tests ont été autorisés par la Haute autorité de Santé qui reconnaît leur fiabilité, et leur qualité va être renforcée. Aujourd'hui, c'est plus de 80% sensibilité et 99,5% de spécificité, dont on détecte le bon virus avec un taux de fiabilité de 80%."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.