Covid-19 : Marlène Schiappa "favorable au principe" d'un pass sanitaire avec "des garde-fous sur la question des libertés et de l'égal accès aux droits"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Pass sanitaire :  "Il faut regarder dans le détail quels sont les garde-fous qui sont mis sur la question des libertés", avertit Marlène Schiappa
Article rédigé par
France Télévisions

La ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur, chargée de la Citoyenneté, était mercredi 28 avril l'invitée de "Votre instant politique" sur franceinfo canal 27. Elle a notamment abordé le sujet du pass sanitaire évoqué par Jean-Baptiste Djebbari et Cédric O. 

Un pass sanitaire pour les passagers embarquant pour la Corse depuis l'aéroport d'Orly, près de Paris, est en expérimentation depuis jeudi 22 avril. Plus largement, le pass sanitaire permettrait d'accèder à des festivals ou à des grandes manifestations. Marlène Schiappa, ministre déléguée à la Citoyenneté a réagi cette possibilité, mercredi 28 avril sur le plateau de "Votre instant politique" sur franceinfo canal 27. 

"Moi, je suis favorable au principe. Ensuite, je pense qu'il faut regarder dans le détail quels sont les garde-fous qui sont mis sur la question des libertés, de l'utilisation des données, et sur la question d'une forme de rupture d'égalité dans l'accès aux droits", a-t-elle lancé.

"La rupture d'égalité dans l'accès aux droits est une vraie question. On doit pouvoir y apporter des réponses, et je pense que le débat parlementaire permettra d'avoir des retours d'expérience sur l'expérimentation", a-t-elle conclu. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.