Covid-19 : la France expérimente un pass sanitaire avant de prendre l'avion

L'expérimentation concerne pour le moment les vols à destination de la Corse, et doit s'étendre prochainement aux outre-mer, à l'Allemagne, à l'Espagne ou encore aux Pays-Bas.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des passagers à l'aéroport d'Orly (Val-de-Marne), le 6 novembre 2020. (MAXPPP)

Le sésame pour pouvoir voyager. Un pass sanitaire pour les passagers embarquant pour la Corse depuis l'aéroport d'Orly, près de Paris, est en expérimentation depuis jeudi 22 avril. Le document se trouve dans l'application TousAntiCovid et permet, à l'aide d'un QR code, de certifier un test PCR négatif transmis par un laboratoire.

"Il y a déjà 1 000 QR codes flashés" depuis le début de l'expérimentation. "Nous n'avons pour l'instant rencontré aucun problème, les choses se passent bien, affirme le secrétaire d'État chargé de la Transition numérique, Cédric O. La France est le premier pays européen à déployer ce pass. On espère pouvoir faire en sorte que les choses soient généralisées d'ici courant juin dans le cadre européen qui doit fluidifier les passages aux frontières."

Pas d'usage du pass pour les activités du quotidien

Pour le ministre délégué chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, cette application permet d'"éviter ces phénomènes de queues avec les différents documents que vous devez présenter avant d'embarquer ou avant de déposer vos bagages, de faciliter la vie des passagers". Et d'éviter les fraudes.

"C'est un premier pas avec le test PCR, demain on saura le faire sur les attestations de non-symptômes et puis le pas d'après, ce sont évidemment les certificats de vaccination, possiblement les certificats sérologiques d'immunité", ajoute-t-il. Pas question cependant d'utiliser ce pass au quotidien comme pour aller au restaurant ou faire du shopping, selon Cédric O. Mais "des questions peuvent se poser sur des événements qui brassent comme des festivals, des concerts, des salons, des expositions (…) Les discussions sont encore en cours à l'intérieur du gouvernement", selon lui.

L'expérimentation doit s'étendre dans les prochaines semaines aux destinations des outre-mer puis vers l'Allemagne, l'Espagne ou encore les Pays-Bas.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.