Covid-19 : les nouvelles restrictions doivent être "clairement expliquées", demande le Conseil scientifique

Dans un avis publié mercredi, le Conseil scientifique se dit par ailleurs "favorable" à la prorogation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 16 février 2021.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, à Paris le 26 avril 2020. (JOEL SAGET / AFP)

Le Conseil scientifique demande aux autorités de faire preuve de pédagogie en expliquant "clairement" les nouvelles mesures de l'état d'urgence sanitaire, qui doit être prolongé jusqu'en février, afin de "faciliter" l'adhésion de la population, selon un avis publié mercredi 21 octobre.

Dans cet avis, transmis au gouvernement dès lundi, le Conseil scientifique se dit par ailleurs "favorable" à la prorogation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 16 février 2021, "compte tenu du caractère provisoire et proportionnel de ces dispositions".

"Une situation épidémiologique tendue"

"Plusieurs éléments invitent à penser que les mois d'hiver seront difficiles", prévient l'instance, en soulignant trois points : "une situation épidémiologique tendue à la mi-octobre avec 30 000 cas/jour et un taux de remplissage des réanimations par les patients Covid de 37% à l'échelle nationale", une circulation facilitée par la saison, et "la proportion faible" de population française immunisée.

Le Conseil scientifique, présidé par Jean-François Delfraissy, ajoute qu'"il est fondamental, durant cette période, d'optimiser au maximum les différents outils" de dépistage, de traçage des contacts et d'isolement des personnes infectées par le coronavirus, pour "mener au mieux la stratégie" de lutte contre l'épidémie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.