Covid-19 : les enjeux des annonces d'Emmanuel Macron

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : quels sont les enjeux de l'intervention d'Emmanuel Macron ?
France 2
Article rédigé par
J. Benzina, J. Lonchampt, N. Salem, R. Laurentin, A. Bourse - France 2
France Télévisions

Plus de 5 000 patients atteints du Covid-19 sont actuellement en réanimation ; c'est plus que lors du pic de novembre 2020. Alors, quels sont les enjeux de l'intervention d'Emmanuel Macron, mercredi 31 mars ?

En France, les indicateurs de l'épidémie de Covid-19 sont mauvais. Certains départements, comme ceux situés en Île-de-France, ou encore le Pas-de-Calais et les Alpes-Maritimes, ont un taux d'incidence dépassant les 400 cas pour 100 000 habitants. De plus, les services de réanimation arrivent à saturation. Mardi 30 mars, 5 072 lits étaient occupés, contre 4 903 lors du pic de la deuxième vague en novembre 2020. 

850 classes fermées à Paris

Dans une tribune publiée il y a quelques jours, une quarantaine de soignants réclamaient des mesures plus strictes, à l'image du docteur Vincent Das, chef du service de réanimation du centre hospitalier André Grégoire à Montreuil (Seine-Saint-Denis). "La situation commence à être très inquiétante. J'aurais bien aimé, sur un plan personnel, qu'il y ait un confinement ferme il y a un quinze jours, trois semaines", déplore-t-il. Selon une modélisation de l'Institut Pasteur, les entrées quotidiennes en soins critiques vont continuer d'augmenter au moins pendant une semaine. En outre, concernant les écoles, 850 classes à Paris ont déjà dû fermer en application du nouveau protocole renforcé. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.