Covid-19 : les cantines scolaires face à une pénurie de personnel

Publié Mis à jour
Covid-19 : les cantines scolaires face à une pénurie de personnel
France 2
Article rédigé par
A. Boissin, M. Heidmann, S. Ruiz, S. Teissier - France 2
France Télévisions

Le personnel des cantines touché par le Covid-19 est contraint de s’isoler. Pour faire face, le système D s’impose ainsi que les fermetures.

Dans cette petite commune près de Dijon (Côte-d'Or), le maire joue les cantiniers : le personnel périscolaire n’échappe pas à la vague Omicron et trois employés sur six sont absents. Tout le monde met la main à la pâte, même la secrétaire de mairie. "Cela ce passe bien, on a l’habitude de s’aider quand quelqu’un manque, on est polyvalents", confie Agnès Noirot. Avec plus de 230 000 contaminations par jour en France, souvent le système D s’impose, et les communes tente de recruter.

Organisation difficile pour les parents

A Strasbourg (Bas-Rhin), 16 cantines sur 46 sont fermées alors que du personnel avait été recruté pour se plier aux règles sanitaires. Ce principe dans les cantines de Strasbourg devrait perdurer jusqu’aux vacances de février. Pour les parents, il est difficile de s’organiser. "C’est un peu galère, du coup on est à la maison, on essaye de s’alterner avec la maman. Il faut s’organiser avec le patron, c’est délicat", confie un père de famille.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.