Covid-19 : le Val-d’Oise a l’un des plus forts taux d’incidence

Publié Mis à jour
Covid-19 : le Val-d’Oise a l’un des plus forts taux d’incidence
France 3
Article rédigé par
T. Watine, F. Olivier, B. Vidal - France 3
France Télévisions

Si la décrue des contaminations au Covid-19 est en marche en France, elle est inégale selon les zones. Le Val d’Oise est l’un des départements où le taux d’incidence est le plus élevé, avec 3 900 cas pour 100 000 habitants. La jeunesse des habitants et la densité de cette zone peuvent faire partie des explications.  

Au marché du grand ensemble de Sarcelles (Val-d’Oise), mercredi 19 janvier, la plupart des clients portent le masque, selon la réglementation en vigueur. Mais en dépit du bon sens, le variant Omicron s’est invité dans beaucoup de fêtes de famille de fin d’année. "Pratiquement tout le monde a eu le Covid-19 chez nous", déclare un habitant. Un effet domino que le Docteur El Mokhtari constate chaque jour dans son cabinet, et qu’elle explique en partie par la précarité de beaucoup d’habitants de l’est du Val-d’Oise. "Il y a une très grande promiscuité au sein des logements", indique-t-elle.   

Ne surtout pas se relâcher  

Autre explication avancée : les Val-d’Oisiens sont un peu moins vaccinés que la moyenne nationale.  À l’hôpital de Gonesse, les non-vaccinés occupent l’essentiel des lits d’hospitalisation classiques, dont le nombre a plus que doublé, passant de 25 à 60 en un mois. Mais les chiffres se stabilisent, et les professionnels de santé appellent à ne surtout pas se relâcher. La préfecture du Val-d’Oise a publié la carte de toutes les communes, en orange, où le port du masque est resté obligatoire dans les lieux fréquentés, y compris en extérieur. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.