Covid-19 : le plan blanc déclenché à l'hôpital de Creil

Le plan blanc a été activé à l'hôpital de Creil (Oise) où avait été admis l'enseignant décédé après avoir contracté le Covid-19. Toutes les personnes ayant été en contact avec le patient doivent être recensées.

FRANCE 3

Les patients vont et viennent, certains sont plus inquiets que d'autres. À l'hôpital de Creil (Oise), le plan blanc a été déclenché mardi 25 février. C'est dans cet établissement qu'a séjourné l'enseignant français décédé après avoir contracté le Covid-19. Du côté du personnel soignant, le port du masque est obligatoire et une cellule de crise a été mise en place. Le service réanimation a été fermé pendant quatorze jours.

Des soignants sous surveillance

Les soignants qui ont été en contact avec le patient décédé sont sous haute surveillance. "Les personnels sont confinés à domicile, aucun n'est sur l'établissement, et ils doivent être contactés à un moment dans la journée par l'Agence régionale de santé (ARS) pour avoir les directives et les consignes qu'ils doivent suivre", indique Corinne Delys, psychologue hospitalière à Creil. Ces personnels de santé ont côtoyé pendant six jours l'enseignant décédé à Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le plan blanc a été activé à l\'hôpital de Creil (Oise) le 25 février 2020. C\'est dans cet établissement qu\'a été admis un enseignant décédé après avoir contracté le Covid-19. 
Le plan blanc a été activé à l'hôpital de Creil (Oise) le 25 février 2020. C'est dans cet établissement qu'a été admis un enseignant décédé après avoir contracté le Covid-19.  (FRANCE 3)