Covid-19 : le conseil de l'Ordre des avocats requiert six mois d'interdiction d'exercer dont trois ferme contre Fabrice Di Vizio

La décision sera rendue au début du mois de novembre. Fabrice Di Vizio était notamment convoqué pour "manquement aux principes essentiels de la profession d'avocat". 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'avocat Fabrice Di Vizio prend la parole lors d'un meeting Debout La France (DLF) à Paris, le 6 avril 2022. Photo d'illustration. (ALEXIS SCIARD / MAXPPP)

Le conseil de l'Ordre des avocats a requis six mois d'interdiction d'exercer dont trois ferme contre Fabrice Di Vizio, selon la journaliste de franceinfo qui assistait à son audience disciplinaire mardi 27 septembre à Paris. Figure du mouvement anti-pass sanitaire et des milieux complotistes, il était notamment convoqué pour "manquement aux principes essentiels de la profession d'avocat". La décision sera rendue le 2 novembre 2022.

Près de 200 personnes étaient venues le soutenir jusque dans la maison du barreau pour assister à l'audience dans un auditorium plein. Avant 9 heures, elles s'étaient rassemblées à l'extérieur, aux cris de "Fabrice Fabrice" et "On lâche rien".

La bâtonnière de Paris reproche notamment à Fabrice Di Vizio d'avoir "tenu de manière répétée des propos manifestement grossiers, vulgaires et offensants" sur les réseaux sociaux et sur le plateau de l'émission "Touche pas à mon poste" sur C8 entre mars et en septembre 2021, tout en ayant un comportement "impétueux" pouvant "nuire" à l'image de la profession d'avocat.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.