Covid-19 : la Suisse doit détruire 10 millions de doses de vaccin Moderna pour cause de péremption

Le ministère de la Santé précise ne pas avoir d'autres choix dans la mesure où les doses ont expiré mercredi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des doses du vaccin Moderna contre le Covid-19 dans un centre de vaccination à Lausanne, en Suisse, le 19 avril 2021. (VALENTIN FLAURAUD / AFP)

Alors que la France se dirige vers une huitème vague de Covid-19, la Suisse est contrainte de détruire 10,3 millions de doses du vaccin Moderna, dont la date de péremption a été atteinte plus tôt dans la semaine, a annoncé samedi 24 septembre le ministère helvète de la Santé.

Le ministère précise ne pas avoir d'autres choix dans la mesure où les doses ont expiré mercredi, selon des propos rapportés par l'agence de presse suisse Keystone-ATS, confirmant une information du site d'informations Beobachter. Selon ce dernier, le coût des doses destinées à être détruites s'élevait à quelque 280 millions de francs suisses (294 millions d'euros).

Un excédent de 38 millions de doses 

Par ailleurs, 2,5 millions de doses sont toujours stockés sur une base logistique de l'armée, et 7,8 millions sont gardés dans un dépôt en Belgique, a précisé le ministère, soulignant que sa stratégie d'approvisionnement en vaccins a consisté, dès le début, à commander plus de doses que nécessaire pour les 8,7 millions d'habitants en Suisse.

En juin, le site de Swissinfo news avait estimé que le pays helvète disposait d'un excédent de 38 millions de doses des différents vaccins contre le Covid, qui expireraient avant la fin de l'année.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.