Covid-19 : la quarantaine obligatoire pour les voyageurs de certains pays, une mesure "complexe" à mettre en œuvre

La mise en place de cette mesure va se faire progressivement, prévient le gouvernement.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. (ERIC PIERMONT / AFP)

La France va progressivement imposer une quarantaine aux voyageurs du Brésil, d'Argentine, du Chili et d'Afrique du sud, mais aussi de Guyane, "des mesures complexes dont la mise en oeuvre prend un peu de temps", explique-t-on dimanche 18 avril au sein du gouvernement. 

Cet isolement de dix jours, accompagné de restriction des horaires de sortie, avec un renforcement des amendes, a pour but d'enrayer la propagation des variants du coronavirus, notamment brésilien, en France. 

Un décret-cadre doit être mis en place pour permettre l'arrêté préfectoral d'isolement

Avant la mise en place de ces mesures de quarantaine, il faut que les compagnies aériennes informent les passagers, que les ambassades préviennent leurs ressortissants et qu'un décret-cadre soit mis en place par le gouvernement, permettant un arrêté préfectoral d'isolement pour chaque passager. C'est à partir de cet arrêté préfectoral nominatif que des contrôles de police "aléatoires" pourront avoir lieu sur les lieux d'isolement. L'isolement se fera à l'adresse déclarée par le voyageur. Pour les passagers empruntant des vols vers la France depuis la Guyane, la quarantaine obligatoire sera mise en place le samedi 24 avril. 

Par ailleurs, à partir de lundi, des tests antigéniques seront généralisés dans les aéroports pour tous les passagers en provenance de ces pays ainsi que de la Guyane. Les passagers doivent en outre fournir un test PCR négatif de moins de 36 heures ou un PCR négatif de moins de 72 heures accompagné d'un test antigénique négatif de moins de 24 heures.

Le gouvernement a envisagé la suspension totale des vols depuis les pays concernés, mais cette mesure est apparue trop complexe, a appris le service politique de franceinfo.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.