Cet article date de plus de deux ans.

Covid-19 : l'Allemagne classe le Royaume-Uni comme "zone de mutation des variants"

Le Royaume-Uni est le premier pays européen à redevenir une zone où circulent le virus et ses variants.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des passagers à l'aéroport d'Heathrow à Londres, le 19 mars 2020. (TOLGA AKMEN / AFP)

Berlin se protège. En raison de la propagation du variant du Covid-19 détecté en Inde sur son territoire, le Royaume-Uni sera classé à partir de dimanche comme "zone de mutation des variants" par l'Allemagne, a indiqué vendredi 21 mai l'institut de veille sanitaire Robert Koch (PDF en anglais). L'organisme précise que cette classification concerne "le Royaume-Uni de Grande Bretagne et d'Irlande du Nord, incluant les territoires britanniques d'outre-mer, l'île de Man et les îles Anglo-normandes", Jersey et Guernesey.

Ainsi, à partir de dimanche, les compagnies aériennes, de bus et de train ne seront autorisées à transporter vers l'Allemagne que des citoyens allemands ou des personnes vivant dans le pays. Tous les voyageurs venant de ce territoire seront soumis à une période de quarantaine de deux semaines, qui ne pourra être raccourcie même si le test est négatif. 

Un variant particulièrement contagieux

Le Royaume-Uni est le premier pays européen depuis longtemps à redevenir une zone où circulent le virus et ses variants. Seuls onze pays d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine entrent actuellement dans cette catégorie à haut risque, selon l'Allemagne. Le variant indien du virus B.1.617.2 est considéré comme particulièrement contagieux et a largement contribué à l'explosion du nombre d'infections en Inde au cours des derniers mois.

Selon le ministre de la Santé britannique Matt Hancock, 2 967 cas liés au variant B1.617.2 ont à ce jour été identifiés au Royaume-Uni, notamment dans le nord-ouest de l'Angleterre et à Londres, en hausse d'environ 30% depuis lundi. Le gouvernement est accusé d'avoir tardé à durcir les restrictions sur les voyages en provenance de l'Inde en avril, alors que le pays a vu sa situation sanitaire s'améliorer après un long et strict confinement hivernal et une campagne de vaccination massive.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.