Covid-19 : en quoi consistent les "visites à domicile" prévues pour accompagner les personnes testées positives ?

Chaque personne testée positive se verra "prochainement" proposer une visite à son domicile par une équipe de soignants pour un "accompagnement renforcé", a annoncé le ministre de la Santé.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le ministre de la Santé, Olivier Véran, le 10 décembre 2020, à Paris.  (THOMAS SAMSON / AFP)

Une nouvelle fois, la question de l'isolement des personnes positives au Covid-19 est posée. Certains plaident pour que cet isolement soit contraint, pour casser les chaînes de contamination. D'autres y voient une mesure coercitive qui serait contre-productive, car elle dissuaderait les Français d'aller se faire tester.

Cette piste d'un isolement "obligatoire" ne fait donc pas consensus, comme l'a souligné le Premier ministre, Jean Castex, jeudi 10 décembre, lors d'une conférence de presse sur la lutte contre le Covid-19. Il n'a pas retenu cette proposition. A la place, il a précisé que l'accent sera mis sur un "accompagnement renforcé des personnes malades". Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a ainsi dévoilé un nouveau dispositif qui sera "prochainement" proposé aux personnes testées positives.

Objectif : améliorer le traçage

"L'objectif, c'est que chaque personne diagnostiquée positive au virus se voie proposer une visite à son domicile par une équipe pluriprofessionnelle, pluridisciplinaire, comprenant un soignant, un infirmier ou une infirmière libérale la plupart du temps", a résumé Olivier Véran.

Premier objectif de ces visites : améliorer le traçage. Il démarrera "à chaque fois que possible dès la réalisation d'un test rapide positif", a déclaré le ministre de la Santé. Ainsi, cette équipe de soignants pourra "réaliser des tests antigéniques auprès de l'entourage qui partage le même foyer" que la personne malade pour "isoler plus rapidement et plus efficacement."

Une aide pour les personnes isolées

Comme ces visites s'inscrivent dans le cadre d'un "accompagnement renforcé", elles ne se résument pas qu'à faire des tests à domicile. Il est aussi question "d'accompagnement humain". Lors de ces visites, les soignants pourront également prodiguer "des conseils sur les conditions d'isolement". 

Une aide est prévue pour les personnes isolées pour "apporter du soutien", "si la personne n'est pas en capacité, qu'elle vit seule, qu'elle ne peut pas faire ses courses", a également annoncé Olivier Véran. Il n'a pas donné davantage de précisions. Le Journal du dimanche, qui a pu consulter un document de travail du ministère de la Santé, évoque également une aide pour la garde d'enfants ainsi que des possibilités de relogement. 

Enfin, "nous travaillons à un document, une sorte de charte, qui sera remis au patient dès la réalisation du test, qui contiendra des conseils et qui permettra à la personne de s'engager à respecter la mise à l'abri si le test devait être positif", a ajouté Olivier Véran.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.