Covid-19 : dans les Bouches-du-Rhône, des écoliers fabriquent des capteurs de CO2

Publié Mis à jour
Covid-19 : dans les Bouches-du-Rhône, des écoliers fabriquent des capteurs de CO2
Article rédigé par
S.Accarias, V.Danger, S.Prouteau - France 3
France Télévisions

Les demandes d'installations de capteurs de CO2 pour mesurer la qualité de l'air dans les classes se multiplient dans les écoles. À Gémenos (Bouches-du-Rhône), les élèves les fabriquent eux-mêmes, avec l'aide d'ingénieurs.

C'est un petit appareil à la mode en pleine crise sanitaire : les capteurs de CO2. L'éducation nationale préconise l'installation de ces capteurs dans les classes. "Le virus a tendance à circuler dans l'air. Plus on reste longtemps dans un espace non aéré, plus on a de chances d'être infecté", explique Paul Vurambon, ingénieur.

Équiper toutes les classes de la ville

Fabriquer soi-même un capteur de CO2, c'est l'option choisie par l'école de Gémenos (Bouches-du-Rhône). Classe de CM2. "Quand ça sonne, il faut ouvrir les fenêtres", explique une élève. La ville a commandé trente capteurs. "Le déclencheur, c'est le Covid, mais nous y avons vu un intérêt pédagogique par la suite", indique Hélène Marchetti, adjointe à la jeunesse et à l'éducation. Un projet qui a un coût : 10 000 euros, installation comprise. Une fois mis en place, il ne reste plus qu'à régulièrement ouvrir les fenêtres.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.