Covid-19 : contaminations en baisse en Charente-Maritime, l'ARS appelle à la prudence

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : contaminations en baisse en Charente-Maritime, l'ARS appelle à la prudence
France 2
Article rédigé par
F.Mazoyer, P.Wursthorn, N.Titonel, France 3 La Rochelle - France 2
France Télévisions

Une baisse des contaminations au Covid-19 a été enregistrée dans plusieurs départements français, comme la Charente-Maritime. L'agence régionale de santé appelle toutefois à la prudence.  

Sur le Vieux-Port de La Rochelle (Charente-Maritime), le port obligatoire du masque à l'extérieur s'est invité au milieu des vacances. La mesure préfectorale, pour enrayer la propagation du Covid-19, concerne l'ensemble des 45 communes du territoire. Résultat, une première lueur d'espoir : le taux d'incidence est à la baisse, passant de 380 à 304 cas pour 100 000 habitants. 1 500 injections sont réalisées chaque jour au centre de vaccination, soit 300 de plus qu'au mois de juin. "Si je peux éviter de le refiler et être protégé en même temps", concède un homme. 

Pas encore tirés d'affaire 

En Charente-Maritime, le taux de vaccination avec les deux doses du vaccin est de 60%, soit six points de plus que la moyenne nationale. Encore insuffisant, selon l'agence régionale de santé (ARS). "L'immunité collective n'est pas encore là, et comme ce virus est bien plus contagieux (...) et comme effectivement cette tranche de population des jeunes est insuffisamment vaccinée, on a un gros effort à porter sur cette population-là", estime le Dr. François Marché Médecin, inspecteur de santé publique de l'ARS de Charente-Maritime. Malgré l'amélioration, l'hôpital de La Rochelle reste un point de tension. Une unité Covid-19 a été rouverte et renforcée. L'ARS invite donc à la prudence et au respect des gestes barrières.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.