Covid-19 : ces pays qui cherchent à séduire les touristes et préparent le retour à la vie normale

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : ces pays qui cherchent à séduire les touristes et préparent le retour à la vie normale
franceinfo
Article rédigé par
N. Lambert, D. Fuchs, O. Gardette, G. Messina - franceinfo
France Télévisions

En Grèce, à Malte ou aux Maldives, les autorités tentent de faire revenir les voyageurs en misant notamment sur une forte stratégie de vaccination dans le secteur du tourisme.

Le paysage des îles grecques est somptueux et pourrait convaincre n’importe qui de s’y aventurer. Alors les autorités grecques ont décidé de tout faire pour réduire au maximum les risques afin d'attirer les touristes. "Personne ne porte le masque, à part ceux qui viennent d’ailleurs, c’est pour les apparences. Nous sommes une île sans Covid", se réjouit Dimitris Karydis, maire de Fourni (Grèce). Le tourisme représente 20% du PIB du pays, qui ne peut pas se permettre d’avoir un deuxième été de suite sans vacanciers internationaux.

Une campagne de promotion à Malte

Comme en Grèce, les Maldives ont donné la priorité aux employés du secteur du tourisme pour le vaccin. Fin avril, 90% étaient vaccinés. Ils sont 50 000 dans l’archipel de l’océan Indien. À Malte, plus proche de la France, une campagne insolite a été lancée : les 36 000 premiers visiteurs pourront recevoir des chèques cadeaux jusqu’à 200 euros. Mieux encore, dans un palace, pour une réservation de trois nuits, vous recevez une réduction de 30% de la part de l'État. "Le jour où l’offre a été lancée, nous avons eu énormément de demandes du monde entier, c’était fou. J’ai eu un ami du Colorado qui m’a envoyé un article qui en parlait", s’amuse Robyn Pratt, directrice générale de l’hôtel The Phoenicia. Pour venir dans ce pays, il convient d’être vacciné ou de présenter un test PCR négatif à l’arrivée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.