Covid-19 : Agnès Buzyn mise en examen pour "mise en danger de la vie d’autrui"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : Agnès Buzyn mise en examen pour "mise en danger de la vie d’autrui"
franceinfo
Article rédigé par
A. Delcourt - franceinfo
France Télévisions

Agnès Buzyn, ministre de la Santé jusqu’en février 2020, a été mise en examen pour "mise en danger de la vie d’autrui" par la Cour de justice de la République, vendredi 10 septembre.

La gestion de l’épidémie de Covid-19 était au cœur de la très longue audition d’Agnès Buzyn, ancienne ministre de la Santé, par trois juges de la Cour de justice de la République, vendredi 10 septembre. Mise en examen, cette dernière n’a souhaité faire aucun commentaire. "Agnès Buzyn est mise en examen pour 'mise en danger de la vie d’autrui' et d’autre part placée sous le statut de témoin assisté pour 'abstention volontaire de combattre un sinistre'", relate Antoine Delcourt.

Plusieurs personnalités politiques visées

Une enquête a été ouverte "sur les potentielles défaillances des autorités françaises sur l’anticipation puis la gestion de cette crise", reprend le journaliste. Des plaintes ont été déposées et ont abouti à la mise sur pied de ce dossier. Celles-ci concernent "Agnès Buzyn, ministre de la Santé jusqu’en février 2020, mais aussi l’ancien Premier ministre Édouard Philippe, ou encore Olivier Véran", conclut le journaliste. La question est désormais de savoir si ces personnalités seront amenées à comparaître.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.