Coronavirus : une fresque en hommage à Aïcha Issadounène

Le 26 mars, Aïcha Issadounène, caissière dans un hypermarché de Seine-Saint-Denis, est décédée à l’âge de 52 ans des suites du Covid-19. Un décès qui souligna les conditions de travail dans la grande distribution.

franceinfo

Elle s’appelait Aïcha Issadounène. A 52 ans, cette caissière d’un hypermarché de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) est décédée le 26 mars du Covid-19. L'artiste de rue Christian Guémy est tombé dans la presse sur le portrait de cette femme. Il a décidé de lui rendre hommage en peignant une fresque sur un mur de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), la ville où elle habitait. "Ma démarche n’est pas du tout politique, elle est juste humaine. Mon but est de m’adresser aux gens qui lui étaient chers", explique le graffeur.

"C’est un peu comme déposer des fleurs sur sa tombe"

Et d’ajouter : "C’est un peu comme déposer des fleurs sur sa tombe. Mais c’est juste mémoriel". Cet artiste de rue mondialement connu sous le nom de C215 a attendu le déconfinement pour peindre à la bombe ce portrait de trois mètres qui rappelle aux passants la réalité de l’épidémie du coronavirus. "On oublie déjà ceux qui sont tombés du Covid. On oublie déjà quelle problématique il en était. Aujourd’hui, on retrouve une certaine insouciance sans garder une continuité de la mémoire", souligne Christian Guémy. Une fresque pour ne pas oublier ceux qui sont restés en première ligne pendant le confinement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le street-artiste C-215 a peint le portrait d\'Aïcha Issadounène, caissière décédée à 52 ans des suites du Covid-19. La fresque est visible sur un mur de la ville de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis).
Le street-artiste C-215 a peint le portrait d'Aïcha Issadounène, caissière décédée à 52 ans des suites du Covid-19. La fresque est visible sur un mur de la ville de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis). (FRANCEINFO)