Coronavirus : un renfort militaire dans le Grand Est

La pression s’accentue sur l’hôpital de Mulhouse dans le Haut-Rhin. Pour le désengorger, les militaires ont évacué de nouveaux patients samedi 21 mars vers Bordeaux (Gironde). 

France 3

Six malades, atteints du Covid-19, sont partis d’Alsace par avion militaire A330 et ont rejoint Bordeaux (Gironde) samedi 21 mars dans l’après-midi où ils sont désormais hospitalisés. Ils ont été pris en charge par des pompiers en combinaison de sécurité. Le transport est très sécurisé. Les patients sont maintenus en réanimation pendant leur transfert à bord de l'appareil.

Habituellement utilisé pour évacuer les blessés des zones de conflit

L’engin dans lequel les patients ont été transportés est un Airbus de l’armée de l’air entièrement médicalisé par le service de santé des armées. L’appareil est habituellement utilisé pour évacuer les blessés des zones de conflit. Transférer des patients d’un hôpital à l’autre pour soulager la région Grand-Est où les lits manquent était urgent. Sur le parking du centre hospitalier de Mulhouse, les militaires sont en parallèle en train de déployer un hôpital militaire de campagne. Celui-ci doit aider à désengorger l'établissement, qui peine à faire face à l'afflux de patients contaminés au Covid-19.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un A330 Phénix de l\'armée de l\'air décolle de la base d\'Istres, le 21 mars 2020, pour prendre en charge des patients hospitalisés à Mulhouse.
Un A330 Phénix de l'armée de l'air décolle de la base d'Istres, le 21 mars 2020, pour prendre en charge des patients hospitalisés à Mulhouse. (MINISTERE DES ARMEES)