Coronavirus : un internat de Seine-Saint-Denis va accueillir des enfants de l’Aide sociale à l’enfance soupçonnés d’être porteurs du Covid-19

Il s'agit de venir en aide aux établissements de la protection de l’enfance dont la configuration des lieux ne permet pas toujours un bon confinement.

Un internat de Seine-Saint-Denis va accueillir des enfants de l\'Aide sociale à l\'enfance, potentiellement contaminés par le coronavirus.
Un internat de Seine-Saint-Denis va accueillir des enfants de l'Aide sociale à l'enfance, potentiellement contaminés par le coronavirus. (ALEXANDRE CHASSIGNON / FRANCE-BLEU MAINE)

Alors que tous les établissements scolaires sont fermés en raison du coronavirus, un internat de Seine-Saint-Denis vient d'être autorisé à rouvrir ses portes vendredi 3 avril. Il va accueillir des enfants de l’Aide sociale à l’enfance (ASE) potentiellement porteurs du Covid-19, rapporte France Bleu Paris jeudi 2 avril.

>> Coronavirus : suivez en direct toutes les informations liées à la pandémie

Une dizaine d'enfants pour commencer

Cet internat fait partie du collège international de Noisy-le-Grand et a été mis à disposition par le conseil départemental de Seine-Saint-Denis. Il s'agit d’anticiper la prise en charge de ces enfants placés, dans les meilleures conditions, si les suspicions de contamination devaient se multiplier, indique le département dans un communiqué.

Dans un premier temps, une dizaine d'enfants qui présentent des symptômes du coronavirus, et qui n'ont pas besoin d'être hospitalisés, vont être pris en charge vendredi 3 avril. Cette mesure vient en aide aux établissements de la protection de l’enfance, dont la configuration des lieux ne permet pas toujours un bon confinement des enfants atteints des symptômes.

Un internat géré par des bénévoles

L'ensemble du personnel encadrant de l'internat - quinze éducateurs et travailleurs sociaux et trois infirmières-puéricultrices - est volontaire. Cinq étudiants de l'Institut régional du travail social, quatre cadres de l’Aide sociale à l’enfance seront aussi présents ainsi que trois agents techniques de collège qui auront en charge l’entretien et la restauration. Deux prestataires extérieurs chargés de l’entretien et du linge.

En cas de besoin, des médecins et des psychologues seront mobilisés. Ces personnels, qui disposeront de masques de protection, se relaieront 24 heures sur 24.