Coronavirus : sportifs professionnels et volontaires

Des sportifs, joueuses et joueurs de rugby s'engagent dans la bataille contre le  virus. Émeline Gros et Bakary Meité sont des professionnels devenus volontaires.

Si la compétition est à l’arrêt, la solidarité est bien présente. Le sac poubelle a remplacé le sac de sport. Bakary Meité, rugbyman professionnel, habituellement troisième ligne sur le terrain, aide actuellement l’hôpital. Sans compétence médicale, il a accepté de prendre le poste d’agent d’entretien. Chaque jour, entre 7 heures et 13 heures, il nettoie les poignées de portes, les interrupteurs, les boutons d’ascenseur.

Une diversité des compétences

Une imposante petite main parmi tant d’autres. "Je suis juste content de faire quelque chose de bien", explique-t-il. "Pour autant, je n’ai pas l’impression de faire quelque chose d’extraordinaire." Quatre joueuses de rugby ont également été mobilisées face à l’épidémie : infirmière, ergothérapeute… Leur planning est adapté par rapport à leur sport. Les championnats étant suspendus, il est donc possible d’effectuer plus d’heures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des sportifs au grand coeur. 
Des sportifs au grand coeur.  (FRNACEINFO)