Coronavirus : Oxfam s'attaque aux grandes fortunes mondiales

La crise du coronavirus a eu des répercussions désastreuses sur de nombreux secteurs dans le monde. Toutefois, l’ONG Oxfam observe que quelques entreprises se sont, au contraire, considérablement enrichies durant cette période. Maëlys Septembre fait le point.

France 3

La pandémie de coronavirus continue d’avoir des effets non négligeables sur l’économie. Cependant, comme le note l’ONG Oxfam dans un récent rapport, des entreprises en sont ressorties gagnantes économiquement. "Le rapport pointe du doigt 32 multinationales qui auraient engrangé 109 milliards de dollars de plus", fait remarquer la journaliste Maëlys Septembre en plateau. Microsoft et Google, par exemple, ont réalisé 19 et 7 milliards de dollars de profits supplémentaires.

Oxfam dénonce les sommes extravagantes des dividendes

Les dividendes sont aussi au centre du rapport. Microsoft en a versé 21 milliards à ses actionnaires tandis que Google leur en a offert 15 milliards. Alors que des millions d’habitants rencontrent des difficultés, les 25 plus grosses fortunes du monde se sont aussi enrichies : + 255 milliards de dollars entre mi-mars et fin mai. Elles n’ont fait don que de 0,32 % de leur fortune pendant la crise. En conséquence, les États sont vivement encouragés à imposer ces entreprises sur leurs bénéfices exceptionnels.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le logo de Google, le 14 février 2020, à Bruxelles.
Le logo de Google, le 14 février 2020, à Bruxelles. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)