Coronavirus : l’Italie change sa politique sanitaire

Face au rebond de l’épidémie de coronavirus en Italie, les autorités ont décidé de mettre en place de nouvelles restrictions afin de ne pas avoir à reconfiner le pays.

FRANCE 2

La situation sanitaire ne cesse de se dégrader en Italie mardi 13 octobre. Le gouvernement a par conséquent choisi d’instaurer plusieurs mesures pour limiter les contaminations au coronavirus. Même dans son propre logement, il est interdit d'organiser des rassemblements de plus de six personnes. Les sports collectifs sont également interdits, seuls les professionnels peuvent continuer de pratiquer, mais avec un public limité dans les stades à seulement 1 000 personnes maximum. Le port du masque est permanent et obligatoire. 

Des restrictions dans les bars et restaurants

Les lieux de rassemblement se sont retrouvés dans l’oeil du cyclone : ils représentent de véritables lieux de contaminations potentielles. S’ils ne ferment pas, les bars ont l’interdiction de servir au comptoir à partir de 21 heures. Les restaurants restent également ouverts mais sous certaines conditions : fermeture à minuit et respect de plusieurs consignes comme les distanciations entre les tables.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sur la place del Plebiscito, à Naples (Italie), le 15 avril 2020.
Sur la place del Plebiscito, à Naples (Italie), le 15 avril 2020. (FABIO BURRELLI / NURPHOTO / AFP)