Coronavirus : les touristes chinois se font rares en France

Alors que le Covid-19, comme le nomme désormais l'OMS, continue de faire des victimes en Chine continentale, certains commencent à s'inquiéter du manque à gagner que représente une raréfaction des touristes chinois en France.

FRANCE 2

Disneyland Paris, la Vallée Village, ou encore les châteaux de Seine-et-Marne... Autant de sites qui souvent appréciés des touristes chinois. Mais avec l'épidémie de coronavirus qui sévit depuis plusieurs semaines en Chine, les visiteurs se font rares. Depuis le 27 janvier, certains établissements spécialisés dans l'accueil de groupes de touristes chinois enchaînent les annulations. Le taux d'occupation a chuté de 40 %.

2,2 millions de touristes chinois en 2018 en France


À Bordeaux, chez certains cavistes, l'inquiétude monte aussi. Après Paris, la Belle endormie est la ville de France la plus visitée par les touristes chinois. Leur absence serait un grand manque à gagner. "La grosse saison commence à partir d'avril jusqu'à octobre, et si vraiment ça continue, et qu'il n'y a plus de clients chinois sur Bordeaux, ça va être un gros problème effectivement", estime le directeur de la cave bordelaise "L'Intendant". En 2018, près de 2,2 millions Chinois avaient visité la France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Hôtel de ville de Paris.
Hôtel de ville de Paris. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)