Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : les mesures sanitaires européennes se durcissent, la France touchée

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Mesures sanitaires européennes
Article rédigé par
A.Nys, L. Kebdani, A. Delcourt, F. Cerulli, M. Beaudouin. - franceinfo
France Télévisions

L'Union européenne est en ordre dispersée face à l'épidémie, où chacun protège son territoire en imposant des quarantaines. La France commence à en payer le prix.

Dans son camping-car, un vacancier allemand range déjà ses affaires. Son séjour en France se termine plus rapidement que prévu. "Juste au moment où on a décidé de prolonger notre séjour, on a reçu un message indiquant que la zone était considérée à haut risque", déplore-t-il. Dans un camping de Saint-Raphaël (Var), les touristes allemands représentent 30% de la clientèle. Certains partent plus tôt, d'autres ne viendront pas du tout. La direction recense déjà 200 annulations depuis la décision du gouvernement allemand. "C'est vraiment catastrophique, parce que là on est déjà plus de 100 000 euros d'annulations et de pertes potentielles", regrette la gérante.

Les ferrys en difficulté en Bretagne

Au port de Roscoff (Finistère), les bateaux de croisière vont aussi se faire de plus en plus rares car le Royaume-Uni a imposé la quatorzaine depuis le 15 août. Conséquence : le nombre de touristes sur la ligne s'est effondré. Les compagnies ont donc dû se réorganiser. Six bateaux contre 12 d'habitude. Chez un caviste, la clientèle britannique et néerlandaise représente 50 % de son chiffre d'affaires.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.