Coronavirus : les Etats-Unis enregistrent leur pire bilan quotidien depuis le début de l'épidémie, avec près de 1 500 morts en 24 heures

La situation sanitaire s'aggrave rapidement, avec 1 480 morts recensés ces dernières 24 heures. Donald Trump conseille à ses concitoyens de porter des masques dans la rue pour enrayer la propagation du virus.

Une soignante effectue un test au Covid-19 à l\'université de médecine de Washington, à Seattle (Etats-Unis), le 13 mars 2020. 
Une soignante effectue un test au Covid-19 à l'université de médecine de Washington, à Seattle (Etats-Unis), le 13 mars 2020.  (JOHN MOORE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Les Etats-Unis ont recensé 1 480 morts supplémentaires du Covid-19 entre le jeudi 2 et le vendredi 3 avril, selon le comptage de l'université Johns-Hopkins qui fait référence, soit le pire bilan sur 24 heures enregistré dans un pays. Au total, le Covid-19 a déjà tué environ 7 400 personnes aux Etats-Unis et devrait y faire entre 100 000 et 240 000 morts, selon la Maison Blanche. 

Les Américains se préparent au pire et bâtissent des hôpitaux de campagne de Los Angeles à Miami, avec des milliers de lits supplémentaires de réanimation. Le navire-hôpital Comfort, d'une capacité de 1 000 lits et arrivé lundi à New York, a accueilli ses premiers malades. 

Par la voix de leur président Donald Trump, les Américains ont même été appelés hier à se couvrir le visage à l'extérieur, même si le milliardaire a rappelé qu'il ne s'agissait "que de recommandations" que lui-même ne suivrait pas. Le directeur de l'Institut des maladies infectieuses Anthony Fauci, membre de la cellule de crise de la Maison Blanche, a évoqué des données indiquant que "le virus peut en réalité se transmettre quand les gens ne font que parler, plutôt que seulement lorsqu'ils éternuent ou toussent"L'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'est montrée plus prudente à ce sujet.