Coronavirus : le procès des attentats de janvier 2015, qui devait s'ouvrir début mai, est reporté

Ce procès d'assises devait initialement se tenir du 4 mai au 10 juillet dans le nouveau palais de justice de Paris, quartier des Batignolles. Aucune nouvelle date n'a été annoncée à ce jour.

Le nouveau palais de justice de Paris, le 6 juin 2019, situé dans le quartier des Batignolles.
Le nouveau palais de justice de Paris, le 6 juin 2019, situé dans le quartier des Batignolles. (MAXPPP)

L'épidémie de coronavirus bouscule aussi le calendrier judiciaire. Le parquet national antiterroriste a annoncé, mercredi 25 mars, que le procès des attentats de janvier 2015 était à son tour reporté. Il devait initialement se tenir du 4 mai au 10 juillet dans le nouveau palais de justice de Paris, situé dans le quartier des Batignolles.

>> Suivez l'évolution de l'épidémie de Covid-19 dans notre direct

L'ordonnance de renvoi signée par le président de la cour d'assises, dont a eu connaissance l'AFP, ne mentionne pas de nouvelles dates pour ce procès emblématique. Mais il pourrait se tenir à l'automne, selon le parquet national antiterroriste.

Au total, 14 personnes seront jugées pour avoir apporté, à des degrés divers, un soutien logistique aux frères Kouachi et à Amédy Coulibaly, les auteurs des attaques de Charlie Hebdo, de Montrouge et de l'Hyper Cacher, qui ont fait 17 morts au total.