Coronavirus : le nombre de contaminations repart à la hausse

Depuis le début de l’été, le nombre de contaminations à la Covid-19 n’a jamais été aussi important en France. 2 500 nouveaux cas ont été enregistrés en seulement 24 heures et cela fait déjà plusieurs jours que la situation se dégrade en France. En une semaine, plus de 11 000 personnes ont été diagnostiquées positives au coronavirus. Résultat, le taux de positivité, un taux important car c’est cela qui est analysé par les scientifiques, est désormais de 2,1 % alors qu'il n’était que de 0,9 % au début du mois de juillet. Et ce sont surtout les jeunes qui sont particulièrement touchés par cette reprise de l’épidémie. En seulement un mois, le nombre de nouveaux cas a augmenté de 45 % chez les 15-44 ans. Le nombre de personne en réanimation en baisse Ce chiffre n’est que de 5 % pour le reste de la France et les personnes les plus âgées. Autre facteur inquiétant, en une seule journée, mardi 11 août, le nombre de nouveaux foyers épidémiques a atteint le chiffre de 18 en seulement 24 heures. En revanche le nombre de personnes en réanimation est en baisse : ils sont 379, c’est 12 de moins en 24 heures, explique la journaliste de France 2 Anaïs Hanquet.

France 2

2 500 nouveaux cas ont été enregistrés en seulement 24 heures et cela fait déjà plusieurs jours que la situation se dégrade en France. En une semaine, plus de 11 000 personnes ont été diagnostiquées positives au coronavirus. Résultat, le taux de positivité, un taux important car c’est cela qui est analysé par les scientifiques, est désormais de 2,1 % alors qu'il n’était que de 0,9 % au début du mois de juillet. Et ce sont surtout les jeunes qui sont particulièrement touchés par cette reprise de l’épidémie. En seulement un mois, le nombre de nouveaux cas a augmenté de 45 % chez les 15-44 ans.

Le nombre de personne en réanimation en baisse

Ce chiffre n’est que de 5 % pour le reste de la France et les personnes les plus âgées. Autre facteur inquiétant, en une seule journée, mardi 11 août, le nombre de nouveaux foyers épidémiques a atteint le chiffre de 18 en seulement 24 heures. En revanche le nombre de personnes en réanimation est en baisse : ils sont 379, c’est 12 de moins en 24 heures, explique la journaliste de France 2 Anaïs Hanquet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le port du masque est obligatoire dans les rues de Locronan (Finistère), comme ici le 10 août 2020.
Le port du masque est obligatoire dans les rues de Locronan (Finistère), comme ici le 10 août 2020. (FRED TANNEAU / AFP)