Cet article date de plus de deux ans.

Coronavirus : "le confinement d'un mois supplémentaire est absolument nécessaire", estime une virologue de l'Académie de médecine

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Coronavirus : "le confinement d'un mois supplémentaire est absolument nécessaire", estime une virologue de l'Académie de médecine
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Lors de son allocution télévisée, lundi 13 avril, Emmanuel Macron a donné un horizon pour le déconfinement : le 11 mai. Pour la virologue Christine Rouzioux, membre de l'Académie de médecine, la prolongation de quatre semaines annoncé lundi est nécessaire.

Presque un mois jour pour jour après sa première prise de parole solennelle au sujet de la crise sanitaire du coronavirus Covid-19, Emmanuel Macron a donné, lundi 13 avril, une date pour amorcer la période de déconfinement. Avec pour cap le 11 mai, l'exécutif prolonge ainsi ses mesures de lutte contre l'épidémie de quatre nouvelles semaines. "Le confinement d'un mois supplémentaire est absolument nécessaire. C'est vraiment indispensable que l'effort se poursuive", a réagi au 20 Heures la virologue Christine Rouzioux, membre de l'Académie de médecine.

"Un message très fort que le président a passé"

"La pente de diminution de l'épidémie est douce, elle n'est pas du tout terminée et il faut absolument continuer les efforts de chacun. C'est un message très fort que le président a passé. Maintenant, cette date du 11 mai pour la reprise des écoles : moi, j'ai entendu un mot, une reprise 'progressive'. (...) Il est certain qu'il va falloir être extrêmement vigilant et même prendre un certain nombre de mesures avant le 11 mai", a-t-elle poursuivi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.