Coronavirus : le bilan du couvre-feu en Guyane

Un couvre-feu a déjà été expérimenté en Guyane pour tenter de limiter la propagation du coronavirus. Il semble avoir été efficace.

FRANCEINFO

Le couvre-feu a été efficace en Guyane, notamment pour éviter la formation de clusters et les rassemblements festifs au cours de la nuit. Dans l'ensemble, la mesure a été bien acceptée par les habitants. La préfecture s’est adaptée. Il y a eu des couvre-feux ciblés au début. Au moment du pic, en juin et juillet, des couvre-feux démarraient à 17 heures pour durer jusqu’à 5 heures du matin et même durant tout le week-end.

Cinq malades en réanimation

Ensuite, les autorités ont organisé un assouplissement progressif. Le couvre-feu débutait à 20 heures, 22 heures puis minuit actuellement. Désormais, les voyants sont au vert. La semaine dernière, il y avait en Guyane un taux d’incidence de 57 pour 100 000 habitants avec cinq patients placés en réanimation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les gendarmes contrôlent les conducteurs le 20 juin 2020 à Rèmire-Montjoly en Guyane pour contrôler le respect du couvre-feu (photo d\'illustration).
Les gendarmes contrôlent les conducteurs le 20 juin 2020 à Rèmire-Montjoly en Guyane pour contrôler le respect du couvre-feu (photo d'illustration). (JODY AMIET / AFP)